Le répertoire des savoir-faire paysans

Recherchez par géographie

Affinez par catégories

N°1 à 10 sur 45 résultat(s)
55 Meuse

Une ferme qui s’adapte et qui tente d’imiter la nature

Depuis une ferme intensive en laitier vers une ferme bio en polyculture élevage avec des vaches allaitantes, Frédéric et sa femme Delphine ont fait évoluer leur système vers plus d’indépendance et de respect de la nature. Cela passe par de la réactivité et de l’adaptation pour ces paysans qui n’hésitent pas à tester de nouvelles techniques et des nouvelles productions comme le maïs population. « Aujourd’hui je suis content et fier d’être indépendant et de faire ce dont j’ai envie »
11 Aude

Se réinstaller, s’adapter, et valoriser ses savoir-faire.

Faire valoir ses droits pour se réinstaller. Des choix de production animale adaptés à l’environnement de la ferme. Allier une production artisanale et le plaisir du travail du cuir à la production de viande.
68 Haut-Rhin

Être éleveuse : l’importance du lien paysan-animal

Emilie s’installe en 2011 sur la ferme familiale. Sur un peu moins d’une cinquantaine d’hectares, elle élève seule des veaux de lait sous des mères vosgiennes, produit des broutards et des gros bovins, et engraisse des porcs. Le lien entre l’animal et l’éleveur est primordial pour Emilie, qui souhaite accompagner son animal au-delà de la mort jusqu’à sa commercialisation.
68 Haut-Rhin

Construire un projet d’élevage en cohérence avec son environnement

Eric s’installe en 2016 sur la ferme de son père et choisit de réorienter l’activité de production vers l’élevage. Il met tout en œuvre pour rendre son projet cohérent avec le territoire tout en visant l’indépendance financière et l’autonomie alimentaire.
52 Haute-Marne

Elevage de veaux en bio : comment s’adapter à la réglementation ?

Depuis 2019, certains éleveurs reçoivent des avertissements de la part de leur organisme certificateur lors des contrôles, parce que leurs veaux n’ont pas accès à l’extérieur. En effet, le nouveau règlement bio européen est censé entrer en vigueur au 1er janvier 2021, et l’une de ses mesures concerne le logement des veaux. En bio, la niche individuelle devient interdite pour les veaux de plus de sept jours. Ils devront être logés au minimum par deux et avoir accès à des aires d'exercice extérieures.
52 Haute-Marne

Organiser mon travail d’éleveur pour le rendre plus agréable

Clément élève des vaches laitières. Il a repris la ferme familiale, convertie en bio depuis longtemps. Il aménage son temps de travail pour le rendre plus agréable.
88 Vosges

Une production très diversifiée pour une ferme cohérente : tout est valorisé

Pour Thierry, la cohérence est primordiale. En tant que paysan-nourricier, il veut offrir des produits de qualité à ses clients. Pour cela, il transforme sa production bovine et porcine à la ferme et y presse aussi l'huile dont les tourteaux nourrissent les porcs et les volailles.
57 Moselle

La force du collectif

L'agriculture en bio, c'était la base pour Thierry. Chèvres, volailles, vaches, porcs, ses productions sont diverses et il vend en circuits courts. Depuis peu, son neveu est associé sur la ferme.