Le répertoire des savoir-faire paysans

Recherchez par géographie

Affinez par catégories

N°1 à 10 sur 70 résultat(s)
55 Meuse

Reprendre une ferme et la développer

Paul s’est installé progressivement sur la chèvrerie de sa mère à partir de 2018. Il a développé un atelier maraîchage sur lequel il emploie une personne et s’occupe, lui, des chèvres et de la commercialisation. Ce jeune installé a mis en place de nombreux projets et en a encore en stock !
54 Meurthe-et-Moselle

S’associer pour aller de la graine au pain

Thibauld a repris la ferme céréalière de son oncle en 2015. Anne, la femme de son cousin l’a rejoint en 2018 avec pour projet de développer un atelier de transformation avec de la farine et du pain. Récit d’un projet qui va de la semence à la vente.
55 Meuse

Faire du fromage, récit d’un projet familial

Après avoir été avocate, Hélène a décidé de revenir sur la ferme familiale avec le projet de monter une fromagerie avec Vladimir, son compagnon. Un moyen de valoriser la production laitière et de vendre en direct.
55 Meuse

Une ferme laitière avec un système simple mais de la diversification et de la création d’emplois

En 2010, Etienne a rejoint en GAEC la ferme de son cousin. Ils élèvent des vaches laitières. En 2019, avec l’arrivée de sa femme au sein du GAEC, la ferme s’est diversifiée avec des poules pondeuses et des pommes de terre. Cette diversification a été réfléchie pour ne pas complexifier le système qui est en bio depuis toujours, mais lui apporter un peu plus de robustesse et une ouverture vers les consommateurs.
55 Meuse

Élever des chèvres Angoras, découverte de la filière Mohair

Mélanie est installée en chèvre angora depuis 2004. Souhaitant concilier la nature avec l’agriculture et son envie d’avoir un élevage qu’elle peut conduire seule, les chèvres angora se sont imposées à elle petit à petit. Cette production atypique lui a demandé un travail de réflexion, notamment pour la commercialisation.
55 Meuse

Un regard décentré de la ferme pour chercher l’émulation

Pour Rémi, la conversion des terres familiales en agriculture biologique était un point de départ obligatoire. Puis il a choisi de reproduire ses semences paysannes et faire évoluer son système vers de plus en plus de diversité, en travaillant avec la nature. Selon lui, il faut retrouver la même complexité qui existe dans la nature dans les systèmes agricoles, pour les rendre plus résilients face aux changements globaux à venir et pour retrouver la fertilité des sols.
11 Aude

Les Chamoises : à la recherche de l’équilibre !

Installés depuis 2000 avec 45 chèvres, en reprise d’une ferme existante, Rachel et Wilko ont trouvé un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Installation progressive et accompagnée Tous deux non issus du milieu agricole, leur installation s’est faite grâce à une rencontre fortuite avec des cédants et suite à l’impossibilité de développer le projet […]
55 Meuse

Le conteur des tisânes : entre plantes à parfums et rêves enfantins

C'est lors d'une sortie scolaire en terminale sur les orchidées sauvages que Thomas s'est découvert une passion pour la botanique et les vertus des plantes. Quelques années plus tard, il créé alors la ferme des P'tisânes.
55 Meuse

Une reprise familiale pour aller jusqu’au bout de la filière

Après des expériences professionnelles dans le milieu médical et dans la banque, Anne-Lise et Guillaume sont finalement revenus s'installer sur la propriété familiale, à la Ferme de la Fête, en y apportant leur propre projet avec la même envie de proposer quelque chose de nouveau et de dynamisant sur le territoire.