Le répertoire des savoir-faire paysans

Recherchez par géographie

Affinez par catégories

N°1 à 10 sur 375 résultat(s)

Pluriactivité et adaptation : les clefs pour durer.

Non issus du milieu agricole, Patricia et Russel se sont installés en 1984 en qualité d’agriculteurs dans un lieu en ruine. Ils ont été pluriactifs dès le départ par nécessité économique et par besoin d’avoir quelques ressources disponibles rapidement. La ferme allie activité agricole et activité d'accueil, sous différentes formes.

Location d’ânes : entre élevage et activité de pleine nature.

Après de nombreuses expériences professionnelles dans le domaine de l'accueil et avec une envie de retour à la terre, l'élevage et la location d'ânes a permis d'allier les deux. Retour sur un savoir-faire alliant prestation de service et production agricole.

Mener un troupeau ovin laitier en plein air !

Installés en 1994, la ferme comptait 80 brebis sur une soixantaine d’hectares de toute qualité. Aujourd’hui la surface a doublé : achat, location mais aussi beaucoup de girobroyages qui a permis, avec les ânes, d’ouvrir les surfaces. Actuellement, la ferme compte 160 têtes avec le renouvellement dont 120 brebis en production. Le troupeau est en plein air, quasi intégralement toute l'année.
52 Haute-Marne

De la passion au gagne-pain : un engagement politique

Adrien était salarié depuis 18 ans à l'office national des forêts en tant que garde forestier. Il faisait du pain en amateur chez lui pour sa famille et ses voisins. C'est lorsque la maison de Courcelles lui a ouvert ses portes qu'il a choisi de se reconvertir pour devenir boulanger.
67 Bas-Rhin

Faire évoluer un héritage familial vers la diversification

La ferme de Lindgrube est dans la famille depuis 5 générations. Aujourd'hui, elle fait vivre 4 salariés et deux associés en système d'élevage laitier à l'herbe et transformation. Fier d'avoir construit un outil de production viable et de qualité, Gérard se prépare aujourd'hui à transmettre.
68 Haut-Rhin

La ferme sur le mont : entre autonomie et viabilité de l’élevage laitier

Jean-Bernard s'est d'abord installé seul puis a créé son EARL en 2017 pour accueillir deux associés. Aujourd'hui à quelques années de la retraite, il réfléchit à la transmission et nous fait part des possibilités d'évolutions et de diversification des ateliers de production.
55 Meuse

Un regard décentré de la ferme pour chercher l’émulation

Pour Rémi, la conversion des terres familiales en agriculture biologique était un point de départ obligatoire. Puis il a choisi de reproduire ses semences paysannes et faire évoluer son système vers de plus en plus de diversité, en travaillant avec la nature. Selon lui, il faut retrouver la même complexité qui existe dans la nature dans les systèmes agricoles, pour les rendre plus résilients face aux changements globaux à venir et pour retrouver la fertilité des sols.
55 Meuse

Deux frères pionniers de l’agroécologie et de la symbiose entre biodiversité et paysage cultivé

Sortie de terre en 2011, la ferme du Vallet Bona est une ferme pionnière en maraichage diversifié sur petite surface. Un engagement porté par deux frères qui s'inspirent des dynamiques au-delà des territoires meusiens. Pour eux, il est important de sortir la tête de l'eau et voir ce qui se fait ailleurs.
11 Aude

Se réinstaller, s’adapter, et valoriser ses savoir-faire.

Faire valoir ses droits pour se réinstaller. Des choix de production animale adaptés à l’environnement de la ferme. Allier une production artisanale et le plaisir du travail du cuir à la production de viande.
11 Aude

Faire revivre une ferme

Ancienne ferme abandonnée progressivement (trace de moisson existant dans les années 60). Les terres ont été progressivement délaissées jusqu’à embroussaillement très important y compris réapparition de forêt. Cette ferme relativement pauvre avait été abandonnée lors de la mécanisation (difficulté à s’adapter – pas de reprise familiale) Un travail de reconquête Un travail de réouverture a […]