Cette ferme fait partie du réseau des fermes Bio-Diversité porté par l’association Bio en Grand Est. Ce projet vise à mettre en place des trames verte et bleue au sein d’un réseau d’exploitations agricoles biologiques volontaires dans le Grand Est. Des diagnostics écologiques sont réalisés sur ces fermes, comprenant des préconisations de gestion et d’aménagements par les LPO Champagne-Ardenne et Alsace.

 

Résultats du diagnostic :

La ferme de Céline présente une biodiversité avec quelques espèces à forte valeur patrimoniale, intéressantes vu la superficie réduite de l’exploitation. 53 espèces ont été recensées sur l’exploitation (la flore n’a pas fait l’objet de recensement).

Parmi ces espèces, 17 espèces présentent un enjeu de conservation assez fort, comme le Bruant jaune ou l’Azuré du Trèfle.

Le type de culture (les plantes à parfum, aromatiques et médicinales), ainsi que la conduite en agriculture biologique permettent à la biodiversité, notamment aux papillons, d’être bien représentés car ils ont accès à une source de nourriture riche.

Préconisations :

Parmi les actions possibles pour favoriser la capacité d’accueil de la biodiversité au sein de la ferme, on peut citer :

  • La plantation de haies pour créer des dortoirs pour les oiseaux.
  • La création d’une mare et la pose de nichoirs, ou la réalisation de gîtes pour les petits mammifères.
  • Eviter le labour qui détruit une grande partie du sol, les galeries des vers de terre, les réseaux de champignons.