Agronomie et Écologie

Alain a toujours souhaité pratiquer une agriculture solidaire, sa ferme devait être ouverte sur le monde. Cette philosophie de l’agriculture commence par le respect de ses sols et de ses animaux. Alain a donc cherché à comprendre comment fonctionne le sol, à connaitre les plantes bio-indicatrices, à continuer de cultiver une biodiversité qui se perd ; en particulier avec les blés-population. Pour réussir cela, il s’est formé à l’écologie fondamentale appliquée à l’agriculture. Cette approche avant-gardiste à l’époque l’a amené à observer et réfléchir l’agriculture comme un système basé sur les échanges d’énergie.
Ses connaissances ne sont pas restées à l’état de théorie. Suite à un remembrement, la reprise de terres fut un enseignement agronomique et technique. Cela a permis d’observer l’état des sols cultivés intensivement et les conséquences sur l’évolution de la flore cultivée ou «spontanée» et de la faune (dont la vie microbienne). À force de travail et de rigueur, il a réussi à leur redonner une qualité agronomique notable, mais surtout une qualité qu’elle aurait toujours dû conserver.

Approche historique de l’agriculture

Alain est passionné d’histoire et en particulier d’histoire agricole. Cette approche lui permet de considérer son travail et sa façon de le faire comme issus de phénomènes sociaux. Comprendre d’où l’on vient pour choisir où l’on va s’applique parfaitement à sa démarche. Ces recherches historiques lui permettent également de remettre au gout du jour des techniques ou des variétés perdues, mais aussi et surtout à comprendre son territoire.

Contactez votre structure d'accompagnement local

ARDEAR Grand Est

26, avenue du 109è RI
52000 Chaumont

09 62 38 73 62 06 46 53 79 02

Veuillez vous connecter pour voir les infos de contact

Télécharger la fiche

Veuillez vous connecter pour télécharger la fiche