Huile végétale

Georges est conscient depuis longtemps que la question énergétique serait un des principaux défis à venir. Il a donc choisi d’être pionnier sur la question, en particulier sur la problématique de l’utilisation d’huile végétale pour faire tourner les moteurs. Aujourd’hui, très averti sur la question, il attend que les choses évoluent du coté des politiques, mais sachez qu’il n’est pas avare de discussions sur le sujet, car plus il y aura de personnes prêtes moins la marche sera dure a passer.

Valorisation des sous produits agricoles

Une des maximes de Georges est «on cultive des produits nobles pour des besoins nobles, et les sous produits doivent aller à la production énergétique». C’est ainsi qu’il a réfléchi l’utilisation de la menue paille pour le chauffage ou des plaquettes de bois issues de la gestion de ses haies comme un support de culture. Ses expériences sont encore nombreuses. Mais son changement de vision sur la valorisation de ses sous produits lui a ouvert de nombreuses possibilités. «Rien ne se perd, tout se transforme» et Georges ajouterait «Alors transformons bien !».

Veuillez vous connecter pour voir les infos de contact

Télécharger la fiche

Veuillez vous connecter pour télécharger la fiche